Les Oscars 2017
Culture

Ce qu’il fallait retenir des Oscars 2017

Ce dimanche 26 février, Pour certains c’etait le soir de la débâcle de Marseille face aux PSG à domicile (0-5), et pour d’autres c’etait la prestigieuse soirée des Oscars 2017.
Pour ma part c’était les 2, mais quelle soirée ! Pas que la déculottée de l’OM soit extraordinaire en soit mais la soirée des Oscars par contre est rentrée dans les anales. Jamais auparavant la cérémonie a connu de tel moments historiques.

Vous n’avez pas pu veiller jusqu’à 4h du matin ? Vous vous êtes endormis sur les blagues de Jérôme Commandeur pendant le tapis rouge ? Alors voici ce qu’il fallait retenir :

1. Justin Timberlake ouvre le bal et met l’ambiance avec son titre « Can’t stop the feeling », bande originale du film d’animation Les Trolls.

2. L’acteur Mahershala Ali, déjà éblouissant dans la série Luc Cage, devient le 1er acteur musulman à recevoir un oscar pour son rôle dans Moonlight. Chapeau bas l’ami!

img_0048-1

3. Les nombreux messages politiques contre un certain Président des USA : le discours de l’acteur mexicain Gaël Garcia Bernal contre les murs entre les peuples, l’absence volontaire du pourtant primé pour le meilleur film étranger, Asghan Farhadi et même la tenue énigmatique de la reine de la soirée, l’actrice fraîchement oscarisée pour son rôle dans La la land, Emma Stone.

4. Le message poignant, qui n’a manqué de vous faire verser une petite larme, de Viola Davis sacrée meilleure actrice dans un second rôle. Vu son talent, il était temps!

img_0055

5. La la land, grand gagnant de la cérémonie avec pas moins de 6 statuettes gagnées sur 14 nominations, sans pour autant battre le record des 11 statuettes encore détenus par Titanic et le Seigneur  des anneaux.

6. Le réalisateur Damien Chazelle devient à 32 ans le plus jeune réalisateur à recevoir l’Oscar du meilleur réalisateur pour son film La la land.

7. L’enorme boulette de l’academie qui a remis le mauvais carton annonçant la victoire de La la land dans la catégorie du meilleur film au détriment de Moonlight. Le malaise évident de l’organisation et des deux équipes des films restera dans les mémoires comme le plus grand quack du programme. On est même pas étonné d’entendre le lendemain le bannissement à vie des huissiers.

Erreur_moonlight_oscars

8. Et enfin le réalisateur Barry Jerkins devient le premier réalisateur noir à recevoir le prix le plus prestigieux du meilleur film avec l’envoutant Moonlight.

Oscars 2017

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.